Zero Mostel

Les Producteurs (1971)

Photo dernier film Zero Mostel
Photo dernier film Zero Mostel

Biographie

Né à Brooklyn, Samuel Joel (dit "Zero") Mostel d'une famille de Juifs polonais arrivés aux Etats-Unis au tout début du XXe siècle. Enfant agité, drôle et joueur, il développe également d'étonnantes aptitudes pour la peinture, copiant des oeuvres de maître. Très logiquement, il poursuit donc des études d'arts plastique.

C'est d'ailleurs par ce biais détourné qu'il accède à une carrière de comique. Employé au Public Works of Art Project comme guide pour présenter les oeuvres aux visiteurs, il agrémente chacun de ses parcours d'une verve et d'un humour qui attire l'attention des milieux artistiques new-yorkais. A 27 ans, il est donc contacté par le "Café Society", un nightclub assez côté, pour devenir comédien à plein temps et faire le show sur scène. Ce qu'il accepte, prenant pour nom de scèen Zero, "celui qui fait beaucoup avec pas grand chose".

La marche vers le succès est alors fulgurante. Unique salarié du club en 1942, il est contacté par le cinéma dans la foulée pour décliner son irrésistible numéro de clown. On le voit ainsi dans La Du Barry était une dame (1943). si la Second Guerre mondiale interrompt cette ascension, elle se poursuit de plus belle dès 1950, où on le voit dans quelques rôles de composition chez Walsh (La Femme à abattre) et Kazan (Panique dans la rue).

C'est malheureusement en plein coeur des 50's que sa carrirèe subit un nouveau coup d'arrêt. Soupçonné d'accointance avec le PC, il est blacklisté par la commission MacCarthy. Mais son atttitude particulièrement digne (il garda le silence et ne donna aucun nom durant son témoignage) lui attire la sympathie de toute la profession et de la presse. Après une longue pause pendant laquelle il se consacre à la scène, sa carrière repart donc au début des 60's.

Ses multiples et remarquables prestations sur scène dans des pièces comme En attendant Godot et Rhinoceros lui attire les faveurs de la critique. On le retrouve alors à nouveau au cinéma dans des adaptations de ses succès de Broadway (Le Forum en Folie, Rhinoceros) ou aux côtés de Mel Brooks dans des pochades où ses capacités burlesques font merveille (Les Producteurs).

Naît sur scène, il y restera jusqu'à ses derniers jours. Il meurt le 8 Septembre 1977, alors même qu'il interprète Shylock sur scène dans une représentation du Marchand de Venise.
Lire la suite
Zero Mostel

A dernièrement tourné avec