Accueil > Salles > Paris > Paris > Saint-André des Arts
30 rue Saint-André-des-Arts, 75006 - Paris
Cinéma

Saint-André des Arts

film1
M'abonner à cette salle
Chaque semaine, recevez la programmation du Saint-André des Arts par e-mail :

Films projetés


Retrouvez toutes les séances de cinéma du Saint-André des Arts (Paris). Les films en salles cette semaine : Tout le monde aime Jeanne, Ninjababy, Rodéo, Tout fout le camp, Nope…

  • Tout le monde aime Jeanne

    1h35min

    (Drame) de

    Olivier Boonjing

    Tout le monde aimait Jeanne quand elle était jeune. Aujourd’hui, Jeanne a quarante ans et elle se déteste. Surendettée, elle doit aller à Lisbonne vendre l’appartement de sa mère morte il y a deux ans par sa faute. Sur le chemin elle rencontre Jean : ils étaient au lycée ensemble, et il ne va pas la lâcher.
  • Score87%

    Ninjababy

    1h43min

    (Comédie) de

    Yngvild Sve Flikke

    Astronaute, garde forestière, dessinatrice… Rakel, 23 ans, a tous les projets du monde, sauf celui de devenir mère. Quand elle découvre qu’elle est enceinte de 6 mois suite à un coup d’un soir, c’est la cata ! C’est décidé : l'adoption est la seule solution. Apparaît alors Ninjababy, un personnage animé sorti de son carnet de notes, qui va faire de sa vie un enfer.
  • Score75%

    Rodéo

    1h45min

    (Drame) de

    Lola Quivoron

    Julia vit de petites combines et voue une passion dévorante, presque animale, à la pratique de la moto. Un jour d’été, elle fait la rencontre d’une bande de motards adeptes du cross-bitume et infiltre ce milieu clandestin, constitué majoritairement de jeunes hommes. Avant qu’un accident ne fragilise sa position au sein de la bande...
  • Tout fout le camp

    1h34min

    (Comédie) de

    Sebastien Betbeder

    Dans une ville du Nord de la France, Thomas, pigiste au journal local, doit faire le portrait d'Usé, musicien atypique et ancien candidat à l'élection municipale. Tandis que les deux hommes apprennent à se connaître, ils découvrent, le corps inanimé de Jojo. Mais ce dernier ressuscite.
  • Score81%

    Nope

    2h15min

    (Horreur) de

    Jordan Peele

    Les habitants d’une vallée perdue du fin fond de la Californie sont témoins d’une découverte terrifiante à caractère surnaturel.
  • L'énergie positive des dieux

    1h10min

    (Documentaire) de

    Laetitia Møller

    Sous les lumières artificielles d’une scène, le groupe Astéréotypie se produit, en tournée avec son album L’Énergie positive des dieux. Leur musique est une déferlante de rock électrique. Leurs textes assènent une poésie sauvage. Accompagnés de quatre musiciens, Stanislas, Yohann, Aurélien et Kevin sont les chanteurs du groupe. Ils ont une vingtaine d’années, une présence scénique et un style singuliers. Leur aventure collective est un cri de liberté.
  • Score71%

    Il était une fois Palilula

    2h02min

    (Drame) de

    Silviu Purcărete

    Roumanie, années 60. Serafim, un jeune diplômé de la faculté de médecine, est amené par un sombre caprice du destin dans la ville de Palilula. Au milieu de nulle part. Palilula est une ville fantôme, perdue au milieu de la plaine vallahienne. Une zone de quarantaine, un sanatorium, un hôpital improbable, une clinique gynécologique où jamais aucun enfant n'est né. Une communauté d'Italiens qui ont oublié leur langue, mais pas la nostalgie de leurs « canzonettas ». Le jeune docteur Serafim ne pourra pas exercer son métier de pédiatre, dans cette ville sans enfant. Il se noiera dans le miel doux et empoisonné du lieu, comme une mouche attrapée par une grenouille.
  • Docteur chance

    1h37min

    (Comédie dramatique) de

    F.J. Ossang

    Dans une capitale d'Amérique Latine, pour Angstel, trahi par Zelda, tout devient insupportable. Il croise Ancetta et achète sa compagnie. Au bout d'une nuit, ils sont résolus à ne plus se séparer. Ils quittent la ville, emportant une cargaison d'armes volée aux faussaires qui employaient Angstel et laissant derrière eux leurs contradictions.
  • Alegria Séfarade

    1h35min

    (Documentaire) de

    Suzy Cohen

    Le pays de l’Égalité, la France est un rêve pour ma famille. Originaires d’Istanbul, ils ne sont pas Turcs mais Séfarades. En 1914, Joseph, l’aîné de quatre frères, décide de s’embarquer pour la France. Mais ce n’est qu’en 1924 qu’il pourra réaliser son souhait le plus cher. Un rêve qu’il veut partager avec toute sa famille. Entre imaginaire et réalité, ils vont devoir composer. Comment auraient-ils pu imaginer ce qui les attendait « au pays des Droits de l'homme » ?
  • Don Sauvage

    1h04min

    (Drame) de

    Vladimir Auque

    Un couple lesbien fait appel à un donneur par internet pour avoir un enfant. La relation qui se noue entre la future mère biologique et le géniteur ne sera pas sans conséquences pour le couple.
  • Jerk

    0h59min

    (Drame) de

    Gisèle Vienne

    D’après des faits réels. Avec l’aide de deux adolescents, David Brooks et Wayne Henley, Dean Corll a tué plus d’une vingtaine de garçons au Texas au milieu des années 1970. David Brooks, qui purge une peine à perpétuité, a appris l’art de la marionnette en prison. Il a alors écrit une pièce qui reconstitue les meurtres de Dean Corll. Grâce à ses marionnette, David fait face à ses responsabilités dans ces crimes. Seul en scène, David présente son spectacle en prison pour une classe d’étudiants en psychologie.

M'abonner



Chaque semaine, recevez la programmation du Saint-André des Arts par e-mail :

Accès rapide aux films



  • Tout le monde aime Jeanne
  • Ninjababy
  • Rodéo
  • Tout fout le camp
  • Nope
  • L'énergie positive des dieux
  • Il était une fois Palilula
  • Docteur chance
  • Alegria Séfarade
  • Don Sauvage
  • Jerk